Et pour cause : le badge visiteur assure un premier niveau de sécurité essentiel, en permettant l’identification de personnes étrangères à la structure et en assurant la traçabilité des visites. Il est aussi une façon plus valorisante d’accueillir vos visiteurs et présente ainsi un intérêt certain pour votre image de marque. Emettre vous-même vos badges de contrôle d’accès comporte de nombreux avantages.

Et pour cause : le badge visiteur assure un premier niveau de sécurité essentiel, en permettant l’identification de personnes étrangères à la structure et en assurant la traçabilité des visites. Il est aussi une façon plus valorisante d’accueillir vos visiteurs et présente ainsi un intérêt certain pour votre image de marque. Emettre vous-même vos badges de contrôle d’accès comporte de nombreux avantages.

Alors comment choisir le bon type de cartes ? Quel mode d’émission du badge visiteur est le mieux adapté à votre besoin (guichet, libre-service) ? Quel équipement peut vous permettre de les réaliser de façon simple et instantanée ? Réponses par CK et Evolis.

1.Badge papier, PVC ou matière réinscriptible : choisir la bonne carte

Vous ne vous attendiez peut-être pas à passer par cette première étape, qui pourrait presque paraître « superflue ». Et pourtant le choix du bon support doit intervenir au début de votre réflexion. Car selon la matière et les propriétés de la carte, elle vous offrira différentes possibilités. Passons-les en revue : 

Le badge papier :

Choisissez la carte papier si vous souhaitez un support plus respectueux de l’environnement, avec sa matière naturelle et recyclable. Sa résistance est tout à fait satisfaisante pour une utilisation limitée avec peu de manipulation : elle est donc adaptée pour un badge visiteur.

Le badge PVC :

Si vous souhaitez intégrer à votre badge visiteur une photo et de la gestion de contrôle d’accès, la carte plastique est la mieux adaptée. Elle vous permet d’accéder à un niveau de sécurité supérieur, grâce à ses nombreuses possibilités de sécurisation, notamment via l’encodage de données au sein d’une puce, avec ou sans contact.

La carte réinscriptible :

Si le mix entre l’aspect écologique d’un badge papier et le niveau de sécurité d’un badge PVC vous intéresse, la carte réinscriptible aura sûrement votre préférence. Ce type de carte peut être effacé et réimprimé plusieurs fois, tout en proposant des solutions d’encodage.

Focus : qu’est-ce qu’une carte « pré-imprimée » ?

Une carte pré-imprimée est une carte qui a été préalablement imprimée en externe (chez un imprimeur la plupart du temps), laissant des zones libres dédiées à la personnalisation. Ces cartes sont donc imprimées avec des éléments graphiques qui seront communs à toutes les cartes (fond, logo…).

L’utilisateur reçoit ensuite ces cartes pré-imprimées qu’il personnalisera lui-même, à la demande et de façon instantanée. L’imprimante badge visiteur servira généralement à imprimer des données personnelles du type prénom, nom, entreprise, etc.

carte pré impirmée

2.En guichet physique ou en libre-service : choisir le type d’émission adapté

La remise du badge visiteur peut se faire de deux façons : en guichet, avec un interlocuteur physique, ou en borne libre-service.

Le type d’émission en guichet présente l’avantage majeur de pouvoir établir un premier contact visuel entre la personne qui remet le badge et le visiteur. Cette remise en main propre constitue une forme de sécurité, certes de premier niveau mais très utile.

L’émission en libre-service vient automatiser ce système, pour proposer au visiteur une totale autonomie dans l’impression de son badge. Cela peut se révéler pertinent lorsque l’émission de badges doit aussi être possible de nuit ou dans un objectif de gain de temps, afin de libérer le personnel de cette mission.

3.L’imprimante badge visiteur et ses consommables : choisir le bon matériel

Pour réaliser simplement et instantanément vos badges visiteurs, vous aurez besoin :

  • D’une imprimante à cartes,
  • De cartes papier, PVC ou réinscriptibles,
  • Des rubans, qui contiennent les encres,
  • Des porte-badges, ou autre accessoire d’identification,
  • Un kit de nettoyage d’imprimante, pour prendre soin de votre machine et optimiser sa durée de vie ainsi que la qualité d’impression.
 

10.05.22

PURIFICATEUR D’AIR POUR ALLERGIES AUX POLLENS, EFFICACE OU NON ?

Lire la suite

 

19.05.22

Monitoring du parc d’impression : pourquoi est-ce important ?

Lire la suite