< Retour vers toutes les actualités

Intéressé par
ce(s) produit(s) ?

Contactez-nous

Depuis 1946, CK Group est actif dans deux domaines d’activité : l’accompagnement business des entreprises et le bien-être sportif. Retour en arrière et perspectives d’avenir avec Suzette Elsen, administrateur délégué, et David Gray, directeur général, de CK Group.

Suzette Elsen - David Gray - CK Group

Quelles sont les grandes dates qui ont émaillé la vie de CK Group ?

Passionné par la photochimie, c’est en 1946 que Charles Kieffer, le fondateur du groupe, débute ses activités à Steinfort, qui est toujours le siège de la maison mère, avec la photographie, la vente de projecteurs puis, quelques années plus tard, en introduisant au Luxembourg la 1ère petite machine offset. À l’époque, il était très difficile de persuader le monde de l’entreprise de changer sa manière de travailler, si bien que son 1er chiffre d’affaires annuel avoisinait les 30.000 LUF et que l’engagement du 1er salarié se fera seulement 10 ans après la création. À cette époque déjà, CK prend alors une orientation stratégique en se spécialisant dans les nouvelles technologies du traitement de l’image et du document.

L’année 1976 marque un tournant important avec le partenariat exclusif pour le Luxembourg de la marque Minolta. En 2002, toutes les activités de notre groupe sont réunies dans notre bâtiment actuel de Leudelange. Charles Kieffer avait également une autre passion basée sur la philosophie « Un esprit sain dans un corps sain », ce qui l’a amené à ouvrir, en 1980, le Sportcenter à Kockelscheuer et puis 4 centres de fitness à travers le pays. Ce concept a d’ailleurs donné naissance à notre baseline actuelle : « healthy people, healthy business ».

 

Depuis 75 ans, les deux activités parallèles de l’entreprise ont toujours poursuivi une belle courbe de croissance. Quels sont vos projets aujourd’hui ?

L’entreprise familiale a toujours grandi par croissance interne, dans un esprit familial. Certains de nos 200 collaborateurs sont en poste depuis près de 40 ans et nous voyons aujourd’hui leurs enfants et parfois même les petits-enfants prendre la relève. Cet esprit familial fait partie de l’ADN de l’entreprise et nous veillons à le perpétuer. Dans nos deux secteurs-clés que sont Office technologies et Sport & Fitness, nous continuons à investir, à innover et à développer des solutions qui répondent aux besoins actuels. Dans le 1er secteur, nous misons tant sur le développement de nos activités historiques (copieurs, audiovisuel…) que sur l’étoffement de la palette de solutions technologiques adaptées à un environnement de travail moderne : transformation digitale, sécurité informatique, outsourcing, services IT et solutions logicielles dans le cloud…

Le COVID-19 a et va induire des changements de comportements non seulement dans la manière de travailler mais aussi d’acheter et d’utiliser le matériel. On voit aujourd’hui beaucoup de petites machines être remplacées par des produits beaucoup plus imposants, destinés à être placés au sein de print corners. Plus nomades, les salariés auront ainsi accès à ce que l’on appelle le mobile printing. Poussées par la crise sanitaire, les visioconférences ont connu un succès exponentiel, un phénomène que les entreprises devront prendre en compte tant au niveau technologique que de la sécurité informatique. De même, l’externalisation d’activités dites de traitement documentaire (numérisation – impression – collecte automatisée de données, traitant des formats hybrides) redevient un élément-clé pour les organisations.

Autant de sujets pour lequel CK est préparé afin d’offrir à ses clientsb les produits, solutions et services dont ils peuvent avoir besoin dans ce contexte changeant. Dans un avenir proche, nous pourrions déroger à la règle qui veut que nous grandissions depuis 75 ans uniquement par nos ressources internes. Afin d’acquérir plus rapidement de nouvelles activités technologiques, CK Group pourrait aller, pour la première fois de sa vie, vers le rachat d’entreprises externes.

Concernant votre 2e secteur clé, avez-vous également des révélations à faire ?

Dans ce secteur, qui représente une partie non négligeable de notre chiffre d’affaires, 40 millions en 2020, nos investissements ne se relâchent pas non plus puisque nous améliorons sans cesse les technologies qui permettent d’offrir du sport et du fitness connecté. Cette année, le groupe a décidé d’investir à Kockelscheuer dans 4 nouveaux terrains de padel, une discipline très en vogue, à mi-chemin entre le tennis et le squash, qui seront terminés fin 2021. Comme vous le voyez, depuis 75 ans, nous continuons à devancer les tendances et à innover.

Propos recueillis par Isabelle Couset – Entreprise Magazine

 

27.07.21

Commerçants : Pourquoi acheter des emballages de protection alors que vous po...

Lire la suite

 

27.07.21

Films dichroïques transparents

Lire la suite